Estelle 7

Categories: Genel.

Haz 20, 2021 // By:analsex // No Comment

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Estelle 7-Comme tu voudras.J’appelle direct Romuald, le livreur de Pizza et lui demande s’il peut me faire une livraison spéciale-Oui, tu veux quoi ?-Tu viens avec tes potes même adresse que la derrière fois.-Je te rappelle dans 5 minutes-OKNous nous rendons au bureau de Magali. A peine entré dans la pièce, je lui bande les yeux, l’approche de la table et l’allonge sur le ventre. Avec 4 paires de menottes je la ligote, un membre par pieds.-Tu m’as dit que tu voulais de la bite, j’espère que notre livreur va te satisfaire.Elle ne répond pas. Le livreur me rappelle et me dit qu’ils seront là dans 10 minutes et qu’ils sont 6.A peine raccroché je lui envoie les consignes par SMS :« Vous entrez un par un, la fille est attachée à une table, vous la baisez et vous lui jouissez dans la bouche »Je ne reçois pas de réponse et 10 minutes plus tard le premier entre sort sa queue déjà bandée et pénètre sans ménagement la belle qui ne tarde pas à prendre son pied. Sentant que le gars allait jouir, je fais entrer le suivant qui prends la suite alors que le premier éjacule sur le visage de Magali. Le second lui claque les fesses en lui disant :-le miens tu l’avales !-oui, défonces moi ! Plus fort !Je vois qu’elle était vraiment en manque et lui dit :-T’inquiètes pas, ils vont te démonter !Le second lui jouir dans la bouche, puis le troisième et ainsi de suite j’jusqu’au 6ème. Une fois qu’ils sont partis :-Tu en veux encore ? Tu veux retourner faire la pute ?-C’est toi qui décide.-T’es une sacré salope quand même !Elle ne répond pas, preuve que la soumission est totale, elle est prête à faire la pute pour moi, je n’en reviens pas, cette magnifique fille aux cheveux blonds, mesurant 1,7m pour 55kg max avec une paire de 90d bien remontés m’obéira quoiqu’i arrive.Fred : -J’appelle celle à qui tu dois obéir pour lui raconter ta soirée et savoir ce que je dois faire de toi.Estelle ne dit pas un mot mais j’entends sa respiration qui s’amplifie, à la fin de mon rapport je lui demande : -Tu te touches ?-C’est un ordre ou une question ?-Une question.-Un peu je l’avoue-Je fais quoi de ta trainée ?-Tu lui casses le cul ! -Ok Bonne nuit Je raccroche et commence à retirer les boules de l’anus de Magali, délicatement je sors la première, son petit trou reste ouvert ou je crache pour aider l’extraction de la seconde. Je reprends mon travail et éjecte celle-ci sans attendre je plonge ma bite qui est déjà bandée dans ce cul dilaté. Je commence un viens doux mais rythmé qui l’amène une nouvelle fois au 7ème ciel. Je lui retire son bandeau et la détache pour l’allonger sur le dos. Je l’att**** par la taille et l’encule de nouveau. Elle cris de plus en plus fort, ce qui me stimule pour faire durer le plaisir. Après une dizaine de minutes de ce traitement, les cris de plaisirs de Magali commencent à se transformer en cri de douleur je lui défonce le cul comme un bourrin. Mes nombreuses décharges de ce weekend rendent difficile ma jouissance. Voir Magali grimacer ne m’aide pas, je lui mets ma queue dans la chate et continue le démontage, elle en est à sa 7 queues en moins d’une heure ce qui est déjà plus honorable, beaucoup aurait dit stop avant. Voyant ma difficulté elle se redresse et s’agenouille devant moi, prend ma queue en bouche et me suce comme une déesse. Sa technique pour malaxer mes couilles est imparable, je lui gicle dans la bouche et elle avale mon sperme d’une seule gorgée avec un grand sourire, elle est contente d’elle car pour la première fois c’est elle qui a maitrisé la relation. Je la laisse ainsi et rentre chez moi.Le dimanche se passe et lundi matin je demande à Estelle ce qu’elle compte faire. Elle me répond qu’elle file sa démission et qu’elle rentre chez elle. Je ne dis rien et la laisse dans son idée. Avant de partir elle me caresse les couilles et m’offre un petit bisou sur la bouche puis elle part en me disant sur un ton très sensuel:-je suis dispo aujourd’hui.-j’y penserai, j’ai beaucoup de taf aujourd’hui tu sais, je t’appelle et bon courage avec ton boss.Si elle savait ce qu’il l’attend, de mon côté je pars au bureau. Estelle arrive à son travail et se rends directement dans le bureau de son parton et entre sans frapper :-Bonjour Monsieur-Bonjour Estelle, c’est quoi cette tenue ?-C’est fini on ne joue plus voilà ma démission.-Ok très bien je l’accepte. Comment fait-on pour le préavis ? Tu me dois un mois de travail perso je préfèrerai que tu restes un peu pour finir tes dossier en cours.-Non je refuse.-Tu n’as pas le choix c’est la loi! Retournes à ton bureau !Elle repart les larmes aux yeux. De mon côté, je suis au bureau en train de faire des devis quand on frappe à la porte. C’est Magali, elle veut modifier quelques petites choses sur son site. Je l’invite à entrer quand mon téléphone sonne. C’est Estelle :-AlloJe mets le haut-parleur.-Fred, j’ai un méga problème, mon patron veut que je fasse mon préavis.-c’est ennuyeux sachant que tu commences ton nouveau taf demain.-Je fais quoi ?-Je ne sais pas, vas le revoir et proposes lui une pipe, il avait l’air d’apprécier…Magali : – Salut Estelle c’est Magali, fait au mieux j’ai besoin de toi demain.Estelle : – J’y vais…Estelle entre dans le bureau de son patron sans frapper, il est canlı bahis au téléphone avec sa femme. Elle tourne son fauteuil d’un quart de tour, sort sa queue molle et commence à la branler. Très rapidement elle durcit, Estelle la prend en bouche et suce son patron qui s’empresse de raccrocher. Il savoure l’instant comme chaque matin depuis 15 jours. La gâterie terminée, Estelle demande :-ça voua a plu ?-oui très bien mais je pense encore avoir besoin de toi un peu 2 ou 3 jours max ne perd pas de temps.Puis il quitte le bureau, en la laissant plantée là. De suite Estelle m’appelle et m’explique la situation que je connais déjà. Je lui réponds que je vais appeler son patron pour essayer de régler ce problème. Je l’appelle direct et lui explique la suite des évènements : Fred : -Tu vas la voir et tu lui dis de venir dans ton bureau à 10h30 rien de plus. Quand elle viendra te voir tu lui dis que tu acceptes qu’elle parte ce soir mais qu’elle doit t’accompagner à un déjeuner d’affaire ce midi pour négocier l’organisation de prochaine réunion commerciale, tu ne rentres pas dans les détails, ensuite tu l’emmènes faire les boutiques, tu lui trouves une jolie robe noire très courte et ultra sexy ainsi qu’une paire d’escarpin à talon haut ; si il faut un soutif. Attention elle doit avoir la chatte à l’air.-Ok c’est très clair.Pendant ce temps, Magali qui écoute la conversation, n’arrêtes pas de décroiser et croiser ces jambes pour me monter qu’elle n’a pas de culotte. Sans m’en rendre compte je viens de demander à Edouard d’habiller Estelle exactement comme Magali, je décide donc de la mêler à mon scénario.-Surtout n’hésites pas tu peux en profiter. Exhibe là comme ton nouveau jouet, elle aime ça. A 13h vous venez au resto je serais accompagné du magnifique blonde qui est gérante d’une boite d’évènementiel, ça peut te servir.-peut être…Le voyant pas très emballé…-Je te promets que tu ne baiseras pas ta femme ce soir tu auras les couilles vides en rentrant chez toi. Je t’envoi l’adresse par SMS.Je raccroche sans attendre sa réponse. 10 minutes plus tard je reçois un SMS d’Estelle disant « Il me voir à 10h30 dans son bureau, tu as fait quelques choses ??». J’attends un peu et je l’appelle en faisant mine d’être pressé : je lui dis que je dois partir en urgence faire un dépannage, que Magali m’a demandé de venir déjeuner avec elle pour voir un futur client et que j’appellerai son patron dans l’après-midi. Un peu déçu elle me dit :-c’est comme ça que tu m’aides.-Estelle, je te promets ce soir à 17h c’est fini, s’il faut je me déplacerai.-Ok merci, je te fais confiance.Nous raccrochons. Et je m’adresse à Magali :-ça fait 2 !-2 quoi ?-Client -Tu crois qu’il va me demander quelque chose ?-ça dépends de toi et d’Estelle, j’ai amorcé la rencontre, il va être chaud comme une baraque à frites ; si vous n’arrivez pas à conclure, faut changer de job.-je te vois venir tu veux quoi encore ?-je t’en parlerai plus tard…A 10h30 Estelle rentre dans le bureau d’Edouard et lui demande :-Il est 10h30 que voulez-vous me dire ?-Je suis prêt à vous laisser partir ce soir à une condition.-Laquelle.-Vous m’accompagnez ce midi à un déjeuner avec un fournisseur pour l’organisation de notre prochaine réunion commerciale.-Je vous vois venir mais si vous me promettez que ce soir je suis libre, je suis d’accord.-Très bien, pour l’instant il faut qu’on fasse les boutiques je ne peux pas vous emmener dans cette tenue.-Je vous suis.Ils partent tous les 2 dans la voiture d’Edouard et se rendent dans un quartier bourrer de petite boutique de fringue. Dans une vitrine Edouard voit une jolie robe noir moulante en bas, le haut drapé et un décolleté qui descend presque 10cm sous les seins.Edouard : -Celle-ci vous plait ?-Un peu osée mais elle très jolie.-Banco. Il vous faut un soutien-gorge avec ou ça peut tenir sans ?-Un push up, ce serait parfait.Ils entrent dans la boutique et demande à essayer la robe. La vendeuse accompagne Estelle jusqu’à la cabine d’essayage ou elle enfile la robe. Elle sort de la cabine :-vous êtes magnifique Estelle, tournez-vous. Parfait il nous faut un autre soutif celui ne va pas du tout et des escarpins.Edouard s’approche d’elle par derrière et soulève la jupe devant la vendeuse et s’exclame:- C’est quoi ce string, il me semble que cela vous est interdit ! Enlevez-le de suite.Estelle s’exécute et retire honteusement le vêtement devant la vendeuse qui ne sait plus que dire.-Maintenant je règle et on passe à la suite. Madame pouvez nous indiquer une boutique de sous vêtement et de chaussures pour compléter la tenue.Elle indique à Edouard deux boutiques tout prêt. Pendant ce temps Estelle se rhabille puis rejoint Edouard.-Tu n’as pas remis ton string, j’espère ?-non non-Offres le à l’homme que te matte discrètement depuis tout à l’heure.Elle donne le string, tâte les couilles du mateur puis rejoins Edouard.Ensuite ils se dirigent vers la boutique de sous-vêtements, et demande un soutien-gorge push up pour mettre avec la robe. La vendeuse leur présente plusieurs modèles :Edouard : -Le mieux serait d’essayer l’ensemble !La vendeuse : -Effectivement.Ils se dirigent tous les 3 vers les cabines d’essayage où Estelle enfile le 1er soutien-gorge et bahis siteleri la robe. Elle sort de la cabine… il est sublime, il resserre les seins vers l’intérieur sans les déformés et surtout on ne voit que le morceau de tissus qui relie les 2 cotés. La Vendeuse : -Voulez le bas assorti, plutôt string, tanga ou culotte.Edouard : Aucun ça lui est interdit !La vendeuse : -Très bien, je vois que vous êtes un couple libéré, laissez-moi vous présenter notre nouveau rayon d’accessoire coquin.Edouard : Pourquoi pas…La vendeuse : -Madame, je vous propose ces 3 boules de geisha, je les ai personnellement essayé c’est divins.Estelle : Oui j’adore, la dernière fois il n’y avait que 2 boules.Edouard : Ok mais c’est vous qui les lui mettez.La vendeuse pas gêné du tout : -ok ça marche si vous me prenez un deuxième accessoire pour madame et que vous m’en offrez un.Edouard : – OK pour vous je choisi cet énorme plug anal, que je vais vous mettre moi-même et viendrais vérifier en fin de journée que vous le portez toujours et pour nous je vais prendre celui-ci.C’est aussi un plug mais tout petit, il ressemble plus à un bijou.La vendeuse : -Excellent choix.Estelle se retourne écarte les jambes et se baisse, elle est prête à recevoir. La vendeuse prend la première boule dans la bouche, la mouille bien puis l’insère directement dans le vagin d’Estelle en la poussant avec sa langue. Ensuite elle prend la seconde en bouche et de la même façon la mets en place. Pour la troisième, elle s’aidera d’un doigt pour pousser l’ensemble bien au fond. Edouard qui en parenthèse à discrètement à filmer la scène s’approche, demande à la vendeuse de lubrifier le cul d’Estelle et mets en place le bijou anal.Edouard : -C’est votre tour, prenez la position.La vendeuse prend la même posture qu’Estelle, pendant qu’Edouard lui baisse difficilement son Jeans, car il est très moulant, arriver à mi-cuisse, il écarte son string, mets le plug dans la bouche d’Estelle et le fait glisser plusieurs fois pour bien le lubrifier puis sans aucune préparation tente de forcer l’anus de la vendeuse qui se met à crier de douleur.Edouard : -Je croyais que vous y étiez plus habituée que ça. Estelle bouffe lui le cul !Elle s’agenouille devant le cul serré et commence à lui dilater avec la langue puis un doigt, puis deux puis trois. Une fois les 3 doigts entrés, Edouard écarte Estelle, force l’anus avec le plug, remets le string en place ainsi que le Jeans.Edouard : – Faites nous la note et je passerai ce soir vérifier.La vendeuse : -Bien Monsieur,… ça fera 200€Edouard : -Je vous donne 100€, les 100 autres ce soir.La vendeuse : Il sera toujours en place. Les 100 autres en liquide s’il vous plait.Edouard : Ok, je vois… Edouard paie et se dirige vers la sortie avec Estelle. Juste avant de sortir :-A 13h30 précise vous ôter votre Jeans et votre string vous prenez une photo et vous l’envoyer sur ce numéro 06….-Pas de Problèmes.Edouard et Estelle se dirige vers le magasin de chaussure. A chaque pas elle ressent des spasmes de plaisir causés par les boules. Edouard fait semblant de ne pas s’en apercevoir pour continuer à marcher et augmenter le plaisir. Ils entrent dans la boutique, ils sont accueillis par un jeune vendeur d’une vingtaine d’années. La patronne, une belle femme de 40-45 ans très classe se trouve derrière la caisse.Edouard : -J’aimerai une paire d’escarpin pour aller avec la tenue de madame.Le vendeur : -Quel genre ? Fermée, ouverte, à talons haut ?Edouard : – Ouverte, à talons très haut, qui font bien salope !Le vendeur très gêné: -Je vois.Ce dernier va chercher une boite :-je vous propose cette paire d’escarpin rose, les lanières sont en cuir, les 3 brides sont recouvertes de strass et les talons font 12cm.Edouard : -Elles sont parfaites, Estelle, enfiles les.Estelle s’installe sur un pouf, le vendeur mets un genou à terre pour retirer ces chaussures et lui enfiler les nouvelles. Une fois la première mise, Estelle écarte les cuisses pour exciter le vendeur qui ne peut s’empêcher de poser sa main sur sa cuisse. Puis il commence à vouloir lui mettre un doigt et comprend que la place est déjà prise. Il retire une boule puis deux, les remets plusieurs fois alors que, la patronne qui a suivi la scène depuis le début, s’approche :-Ecartes toi ! Le vendeur se relève et laisse la place à sa patronne qui allonge Estelle sur les poufs puis lui ôte les boules avec ces lèvres.-Alors on veut faire la salope ?Elle lui bouffe la chatte, quand le vendeur demande à Edouard :-Elle pourrait nous sucer en même temps.Edouard : Excellente idée !Les 2 hommes se positionne de chaque côté de la salope et se font pomper. La patronne experte dans le plaisir féminin fait jouir Estelle très rapidement et parvient à la garder dans cet état plusieurs minutes, en fait jusqu’à que les 2 males giclent dans sa bouche.Edouard à la patronne: -Vous enfiler la deuxième chaussure et les boules, merci !Elle exécute les ordres très docilement et remets les boules en place avec sa bouche et sa langue, ce qui fait encore frissonner Estelle.Edouard au vendeur : à 15h, tu vas au magasin de sous-vêtements plus haut dans la rue, tu dis que tu viens de la part d’Edouard et tu que viens vérifier s’il est en place. C’est bahis şirketleri compris ?-oui pas de problème et s’il n’est pas en place ?-Tu prends la place… je ne t’en dirais pas plus… improvise-OKEstelle est enfin prête, habillé comme une pute de luxe Edouard s’adresse à Estelle :-Si avec tout ça je n’obtiens pas 50% de réduction sur le contrat… Faudrait qu’on se bouge on a rendez-vous dans 10 minutes.Edouard règle les chaussures et ils partent pour le restaurant.De mon côté, j’ai travaillé avec Magali et nous sommes en route pour le rendez-vous. Nous entrons dans le restaurant, où nous sommes accueillis pas le patron qui nous invite dans son bureau. Il nous explique que la soirée, va être reporte car le soir là le bar est privatisé pour un enterrement de vie de garçons. Il demande à Magali :-Pour ces soirées, j’ai besoin de filles qui font monter la température, est ce que c’est dans vos cordes ?-Oui, pas de problèmes, c’est 400€ par fille.-A ce tarif, j’ai des escort de luxe, je vous propose 200€ + 5% sur les consos.-Mes filles ne sont pas des putes, c’est là toute la différence. Vous n’allez pas être déçue.-300 c’est mon dernier prix, il m’en faut 4.Magali accepte l’offre et le patron nous installe. 5 min plus tard, Estelle et Edouard arrivent. Elle est sublime, j’ai direct la gaule comme la plus part des hommes du restaurant qui ne cessent de la mater. Le patron leur indique notre table, Edouard s’approche salue Magali et me demande :-Vous connaissez Magali ?Fred : – Oui je l’aide à monter sa boite.Edouard : – Ok, je vous présente Estelle mon assistante qui me quitte ce soir malheureusement.Magali : -Enchanté de faire votre connaissance, votre robe vous va à ravir.Estelle ne comprends pas pourquoi, Magali fait semblant de ne pas la reconnaitre mais joue le jeu.Estelle : -Merci, la vôtre aussi est très jolie.Nous prenons l’apéro en échangeant des banalités. Puis Magali demande à Edouard :-Edouard, pour la soirée avec vos commerciaux vous voyez ça comment ?Fred : Chaud !Edouard : -Très chaud, ils ont besoin d’être remonté à bloc, les résultats sont moyens ces derniers temps, petit resto et on finirait bien dans un bar avec des filles.Magali : – Ok, ça peut se faire ici, il y a un bar que l’on peut privatiser à côté.Estelle commence à comprendre le stratagème que j’ai mis en place.Edouard : -Super idée ! Le budget c’est quoi ?Magali : -le resto, les filles… 5000€Edouard : Combien de filles ?Magali : – 5 ça ira ?Edouard : Oui largement si elles sont comme vous. C’est d’accord.Le téléphone d’Edouard sonne, c’est un mms avec une photo du plug planté dans le cul de la vendeuse de sous-vêtements. Il me montre la photo avec un petit sourire montrant qu’il est content de lui et m’explique qu’il doit aller vérifier qu’il est encore en place plus tard.Fred : -Bravo Edouard, je vois que vous apprenez vite.Magali : -Montres moi…. Il faudrait que je l’embauche, elle a l’air bien cette petite.Edouard : -Je veux qu’elle fasse parti des 5 filles !Magali : -Ok, Fred va s’en occuper…. Ce que j’accepte c’est un super challenge.Magali : -Estelle, vous avez un nouveau job.Estelle : -oui, j’ai trouvé un nouveau job qui correspond plus à ma nouvelle personnalité. Edouard : -Je comprends pourquoi tu veux absolument partir ce soir.Estelle : -et je le paye bien, je crois.Edouard : pourquoi tu dis ça ?Estelle fait le récit de ses 15 derniers jours, la pipe du matin, les tenues, les boutiques de la matinée.Magali : – Tu es une sacrée salope quand même, tu dois aimer la bite pour accepter tout cela.Estelle : -Qui ne l’aime pas.Le repas se termine et Edouard nous propose d’aller vois la vendeuse de suite. Tout le monde est d’accord et moi le premier car j’ai la bite en feu, je n’ai pas débandé du repas. Nous nous rendons au magasin. En entrant Edouard glisse un billet de 200€ dans la main de la vendeuseEdouard : Nous sommes venus un peu plus tôt que prévue, je vous propose de retirer votre pantalon pour vérifier ce que vous savez. La jeune femme s’exécute sans aucune retenue, perso n’ayant pas vu la transaction, je suis stupéfait par la docilité de cette femme. Elle ôte son jeans, se retourne, se baisse en avant jambe tendue, tout en étant bien cambrée, écarte son string et me fait signe d’approcher avec le doigt. Je m’avance et retire le plug laissant son cul béant on aurait pu y mettre au moins 3 bites. Pour commencer j’y mets la mienne et défonce le cul de cette pute, c’est comme ça qu’on appelle une fille qui se fait payer pour baiser. Pendant ce temps Edouard a demandé à Estelle de le sucer. Elle est accroupie devant lui les jambes écartées en train de le pomper pendant que Magali joue avec les boules. Elles les retirent, se les mets, se masturbe avec. Je suis tellement excite que je ne tarde pas à jouir dans le cul de la pute et laisse ma place au vendeur de chaussure qui est arrivé dans l’antre fait. Il encule la vendeuse une dizaine de minutes et crache son sperme sur ces fesses. Edouard prend la place et achevé la vendeuse avec une troisième sodomie bien costaud. Après quelques minutes la fille s’effondre, elle n’en peut plus. Edouard revient vers Estelle et lui fait prendre la même position. Il retire le petit plug et lui démonte le cul comme un sauvage. Il finit par jouir et demande à Magali de nettoyer. Une fois tout le monde rhabiller, nous regagnons nos bureau respectif.C’est les vacances ! la suite en septembre………Bonne vacances!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

About analsex

Browse Archived Articles by analsex

Related

Sorry. There are no related articles at this time.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

maltepe escort ankara escort sakarya escort sakarya escort konyaaltı escort kartal escort ümraniye escort bostancı escort atasehir escort aydınlı escort pendik escort gaziantep escort ensest hikayeler didim escort izmir escort bayan ankara escort bayan izmir escort maltepe escort izmir escortlar ankara escort izmir escort maltepe escort şişli escort gaziantep escort maltepe escort pendik escort kadıköy escort ümraniye escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bursa escort bursa escort porno izle sakarya escort sakarya escort webmaster forum adapazarı travesti porno