La salope et les quatre complices…

Categories: Genel.

Haz 15, 2021 // By:analsex // No Comment

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bdsm

La salope et les quatre complices…Je dors. Plus précisément, je rêve que je dors…Sensation planante de naviguer entre deux états… à la fois endormie, les yeux fermés, et consciente de ce qui se passe autour de moi… cette perception troublante d’être spectatrice de mes actions… Je ressens mais ne peux contrôler… L’ambiance est très érotique… comme si je savais déjà que j’allais vivre une expérience sexuelle digne de mes plus grands fantasmes… et de plus en plus osée… Je suis dans une chambre, qui n’est pas la mienne. Un grand lit sur lequel je suis allongée. Un grand drap me recouvre jusqu’au cou… Dans mon sommeil, j’entends une porte qui s’ouvre… Impossible d’ouvrir les yeux… à vrai dire, je n’essaie même pas. Pas besoin. Pas envie.Quelques secondes passent… je perçois une présence au pied du lit… c’est un homme, je le sais. Il tire sur le drap, doucement… me découvrant, lentement… dévoilant, centimètre après centimètre, ma combinaison de résille noire… ses maillées serrées moulantes, très moulantes, des pieds jusqu’au cou… épousant mes courbes, mes jambes, mes hanches, mes fesses… n’ignorant aucun méandre de mon intimité, comme une seconde peau… parure intégrale et quasi-transparente…Le drap a totalement quitté le lit, et me voilà ainsi, allongée sur le lit, parée de résille…« Tourne-toi, tu veux ? ». La voix est grave et chaude. Celle d’un homme sûr de lui et de ses intentions.Je m’exécute et me retrouve ainsi allongée sur le ventre. « Joli cul. » Ses mots sont suivis d’une petite fessée. Mmmmm… Ni molle, ni brutale. Sèche et virile…Puis des deux mains, il m’att**** puissamment par les hanches et me positionne à son goût… un brin relevée et bien cambrée… le cul exhibé, bien en évidence…Ooh… Cette deuxième fessée est plus appuyée. Je sais qu’il mate mon cul le coquin.« Allonge tes bras. Att**** les barreaux du lit… »Le ton est toujours posé. L’autorité naturelle. Et, loin de toute candeur, je tends les bras… et souris quand les bracelets se ferment sur mes poignets…Me voilà soumise… L’impression intrigante d’être une sexdoll, souple et docile, tout juste sortie de sa boite et exhibée là sur le lit… je sais qu’il prend le temps de me reluquer, sous toutes les coutures… il doit s’inspirer de ce qu’il voit, et savourer déjà ce qu’il va pouvoir me faire…Je commence à me trémousser avec langueur… Une nouvelle claque sur ma fesse… un peu plus forte cette fois.Une seconde, sur l’autre fesse, comme pour me dire “maintenant laisse-toi faire.”Il ne sait pas encore que j’en ai autant envie que lui… Je me laisse guider quand une main m’att**** une cheville et l’amène vers un bord, l’attache… puis s’empare de la seconde et l’attache à l’opposé… canlı bahis Une vision me renvoie à ma posture : allongée sur un lit inconnu, les jambes bien ouvertes, attachées… les bras tendus et les mains serrées… Offerte… Excitante…Excitée…Une main caresse maintenant mes cheveux… les doigts se perdent dans mes longues boucles rousses… descendent sur ma nuque… mes épaules… mon dos…Mes fesses… La deuxième main rejoint la première… à la conquête de mon cul… les deux s’harmonisent, pressent, se croisent et se suivent… malaxent… pétrissent… Mmmmmmm… je subis avec délice leurs assauts inquisiteurs…Puis d’un coup, s’agrippent à la résille avec force. Et tire, jusqu’à la déchirer… tire encore un peu… laissant une ouverture béante sur mon cul glabre et lisse…Deux fessées résonnent sur ma peau mise à nu… Et les mains retournent à leur ouvrage premier… saisissent, palpent, s’approprient ma chair tendre et fraiche… une fessée ci et là, légère ou plus appuyée… Je me régale…Mon cul est son territoire… Il joue avec… Ses paumes charnues… ses doigts de plus en plus confiants… Mes fesses, ma raie… Empoignées, écartées… fessées… pressées… fouillées…Mmmmmmmmmmm… Ces mains… Elles vont et viennent sur mes fesses avec plus ou moins de fermeté… glissent maintenant sous le tissu, sur mon dos… sur mes hanches… reviennent sur mes fesses, s’y attardent, les relèvent, les écartent… encore et toujours… et descendent plus bas en suivant le sillon de ma raie… s’amusent maintenant avec mes bourses lisses… cherchent mon sexe, ma hampe, mon gland plaqué sous mon ventre… Les caresses sont celles d’un homme sur l’intimité d’une femme… Il me caresse encore l’entrejambe… un peu… encore…Et remonte jusqu’à mes fesses… A nouveau, les deux mains les empoignent… et les écartent bien grand…Ce faisant, je distingue un changement de position… A l’orientation de ces mains, je devine qu’il est maintenant derrière moi…Il se penche… se penche vers ma raie offerte…Et…MMmmmmmmmmmmmmm…Une langue épaisse et mouillée s’immisce entre mes fesses… Elle glisse en douceur… de mes bourses jusqu’à mon dos… et redescend… son appétit est grandissant… tout le long de ma raie… de mon dos jusqu’à mes bourses… s’imposant en terrain conquis avec une ambition indéniable… Je m’en régale moi aussi… cet homme sait rendre hommage à mon cul… Mmmmmmmmm… Coquin… La bouche m’embrasse l’anus… goulument… puis la langue reprend ses allers retours… Son visage enfoui entre mes fesses, et ses mains qui resserrent celles-ci autour de lui… pour l’emprisonner… Puis à nouveau les écartent bien grand… et la langue continue son ouvrage… son bahis siteleri délicieux ouvrage… et pénètre dans mon antre… me titille d’abord la rondelle impatiente… puis pénètre facilement… Il m’embrasse le cul… avec la langue… me fouille… Malgré mes liens, j’ondule de plaisir… je gémis… j’essaye de suivre ses mouvements, de les accentuer d’avantage…Il me bouffe le cul avec envie… mon envie…Ce supplice dure encore plusieurs minutes… interminable… je ne veux pas qu’il s’arrête… Vas-y… Encore… avec ta langue, comme ça… mange-moi… lèche-moi… mange-moi encore… Mmmmmmmmmmmmmmm…Le visage se relève… quitte ma peau… ses mains sur mes fesses les maintiennent écartées, il est en train d’apprécier son ouvrage : ma raie luisante de salive, et ma rondelle encore frétillante de délice… Puis il passe à côté du lit…Quelques secondes sans un signe…Sa main revient sur ma tête, saisit ma nuque à nouveau… et la fait pivoter pour tourner mon visage vers lui… Mes yeux toujours clos…Il s’agenouille sur le matelas, s’avance un peu encore… tout près… Si près qu’il doit sentir mon souffle sur son gland…J’esquisse un nouveau sourire pour afficher mon contentement quand je le sens à mon tour, tendu et turgescent, se frotter sur mes lèvres… Cette fois plus impatient, et à la fois très coordonné, sa main presse ma nuque quand son bassin s’avance… Mmmmmmmmmmm… Sa queue perce ma bouche et commence sa progression entre mes lèvres…Sa main conductrice et autoritaire ne me laissant pas le choix que de l’engloutir toujours un peu plus… Et me posséder ainsi, à pleine bouche, pendant plusieurs secondes… ondulant du bassin… sa chair gonflée, bien raide… grossit encore… s’introduit encore… plus loin… Son gland obstrue ma gorge, et sa tige bien grosse, si grosse qu’elle déborde de ma bouche, écarte mes joues de sa présence… Il reste encore comme çà… dans ma bouche… il remue encore un peu… tressautant de plaisirs…Trois coups toquent à la porte.« Tu fais quoi ? » demande le nouveau-venu qui s’introduit dans la chambre sans attendre de réelle réponse. « Je me fais sucer. Viens. », répond mon amant d’un ton réjoui…L’autre voix se rapproche :« Je peux jouer moi aussi ? »« Demande-lui » s’amuse le premier en me prenant à partie. Sachant que sa queue imposante dans ma bouche m’empêche de sortir le moindre son audible, il renchérit :« Qui ne dit mot, consens… c’est bien ça qu’on dit ?! » affirme-t-il en souriant.Pour toute réponse, le second s’empare de mon cul en prenant soin de le flatter, comme s’il voulait l’amadouer avant de le dominer… Il me parle de mon cul semble et à la fois occupé à quelque chose… Je comprends très vite quand il plonge sa bahis şirketleri main dans ma raie… ses doigts recouverts de gel m’enduisent à loisir… la fraicheur du lubrifiant qui s’étale copieusement entre mes fesses…Un doigt… deux… deux gros doigts me visitent l’anus… jouant de ma rondelle encore étroite, contrainte de s’élargir… un troisième doigt force le passage… Et l’autre qui continue de jouer avec sa queue dans ma bouche, sur mon visage… Je me laisse guider… Je me laisse mener… Je me laisse aller… Les deux compères échangent à voix haute maintenant. Je ne les vois toujours pas, mais les entends… partager des commentaires sur moi, sur mon cul… sur mes vices… Leurs flatteries me font glousser de satisfaction… Toujours allongée sur le ventre, je me tortille sous leurs effets… L’homme derrière moi abandonne mon cul quelques secondes pour se rapprocher et venir s’agenouiller à son tour, sur le lit, derrière moi, entre mes jambes… prends appui sur mes hanches… J’ai la raie inondée de gel… tellement glissante… que mon coquin n’a même pas besoin de sa main pour guider sa verge… elle est si dure, et mon cul si bien préparé par ses soins… Mmmmmmmm…Ooooooohh… Je dois me trouve dans un club très privé… le club des grosses verges… Elle rivalise de prétention avec celle qui me remplit la bouche en cadence… Douleur mêlée de plaisir quand elle me pénètre… Mmmmmmmmmm… Elle est… grosse… ça fait mal… mais c’est si bon comme elle s’impose… Son gland est passé… et la queue ne tarde pas à le suivre… Elle s’enfonce… si grosse… si serrée… si présomptueuse… Une longue plainte étouffée m’échappe… aussi longue et impudique que cette queue qui me perfore et disparaît entre mes fesses… entièrement… Mmmmmmmmmmm…Et commence à me besogner avec ferveur… Ma bouche et mon cul… mon cul et ma bouche… une queue dans chaque… tour à tour elles s’enfoncent… me prennent… quand l’une ressort, c’est l’autre qui rentre… encore… encore !!Je gémis de plus en plus fort… la bouche pleine et le cul visité… deux calibres imposants… quatre mains ardentes… Toujours attachée… caressée, fessée, tripotée… pénétrée…Toujours soumise… De plus en plus excitée… La situation est tellement indécente… tellement bonne… …Des pneus crissent sur des graviers… La fenêtre de la chambre doit donner sur une cour de garage… Deux portières claquent.”Voilà les deux collègues qui arrivent, me lance alors l’un de mes amants. Je suis sûr que tu vas leur plaire.”Aussi inattendu que ça puisse paraitre, ses mots me rassurent… ou plutôt, mon niveau d’excitation est tel que j’en oublie d’être craintive… je pense juste aux deux queues supplémentaires qui vont pouvoir s’occuper de moi, et dont je vais pouvoir m’occuper……Ils délient mes mains, mes pieds. Ainsi libérée, je m’agenouille sur le lit… la bouche et le cul encore suintants de luxure… “Tu peux ouvrir les yeux

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

About analsex

Browse Archived Articles by analsex

Related

Sorry. There are no related articles at this time.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

maltepe escort ankara escort sakarya escort sakarya escort atasehir escort aydınlı escort gaziantep escort pendik escort bahçeşehir escort izmir escort bayan maltepe escort izmir escortlar izmir escort izmir escort escort malatya escort kayseri escort eryaman escort pendik escort tuzla escort kartal escort kurtköy çankaya escort maltepe escort izmir escort gaziantep escort maltepe escort pendik escort kadıköy escort ümraniye escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bursa escort bursa escort porno izle sakarya escort sakarya escort webmaster forum adapazarı travesti porno