Ma coloc’ Nina (12)

Categories: Genel.

Haz 20, 2021 // By:analsex // No Comment

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Asian

Ma coloc’ Nina (12)CHAPITRE 12: Rendez-vous avec JohannaLe mardi était arrivé très vite, et Nina était dans un état d’excitation incroyable. Depuis notre session Skype avec Johanna, et malgré l’interdiction de jouir, elle m’avait supplié à plusieurs reprises de la baiser, ou de me sucer, au choix. J’ai accepté, bien sûr, pourquoi aurais-je refusé. Alors une fois à quelques heures du rendez-vous, elle était devenue incontrôlable. J’avais refusé de la toucher de la journée, je voulais qu’elle soit sous pression quand on irait retrouver Johanna.Le rendez-vous était fixé à 19h, dans un bar proche de chez nous. Si tout se passait comme je l’espérais, je voulais mettre le moins de temps possible pour rentrer à l’appartement. Un peu plus tôt dans l’après-midi, j’avais envoyé un simple message à Johanna, avec l’heure et le lieu de rendez-vous, lui laissant le champ libre pour sa tenue, mais demandant tout de même quelque chose de sexy. Nina, elle, n’a pas eu cette même liberté. Comme nous le faisions souvent désormais, elle avait enfilé la tenue que je lui avais posée sur le lit au préalable, à savoir une robe noire, courte, moulante, outrageuse. Les bas noirs qui habillaient ses jambes arrivaient à peine à hauteur de la robe. Sous la robe, de la lingerie achetée chez Johanna, évidemment.Nina et moi sommes arrivés avec un peu d’avance. Johanna, elle, est arrivée à 19h pile. Perchées sur des talons rouges, elle portait un jean, visiblement très serré, et une veste en cuir. J’imaginais qu’elle serait plus sexy que ça, mais elle était très raffinée, ne serait-ce que dans son maquillage, juste suffisant pour la mettre en valeur. Quand elle nous a vus, elle s’est avancée vers nous, avec un sourire timide. Je me suis levé pour lui faire la bise, une main sur sa hanche, et elle a fait de même à Nina. J’ai commandé trois cocktails, nécessaires pour détendre un peu tout le monde. Les discussions étaient des plus banales, pour commencer. On a parlé boulot, météo… Barbant. Trois nouveaux cocktails ont déridé un peu les choses, quand nous avons commencé à parler de l’expérience vécue dans la cabine d’essayage._ Ça arrive souvent, ce genre de choses ? ai-je demandé en souriant._ Non, a répondu Johanna, vous êtes mes premiers !_ La webcam aussi ?Johanna a rigolé, un peu gênée._ Ça, non. J’ai… une sorte de passion pour le cybersexe.Elle nous a ainsi raconté comment elle aimait se masturber face à des inconnus et inconnues, qui faisaient la même chose de l’autre côté du globe. Avec son ex, il lui était même arrivé, plusieurs fois, de baiser devant la webcam. J’ai tout de suite imaginé comme ça pourrait être intéressant, si nous finissions ensemble, tous les trois, et une webcam. Nina ne parlait pas beaucoup. Elle avait l’air timide, malgré les deux mojitos qu’elle avait sifflés. J’ai posé ma main sur le haut de sa cuisse et l’ai serrée, comme pour lui montrer que j’étais là pour elle, pour la rassurer._ Et t’as déjà couché avec une fille ?_ Pas vraiment, non, a répondu Johanna. güvenilir bahis Et toi ?Elle s’adressait à Nina._ Euh, non. Non, tu seras la première.Tous les trois avons souri en même temps. Ça y est. Nina venait d’ouvrir le bal. J’ai proposé que nous allions finir l’apéro à l’appart, comme s’il fallait une excuse pour que nous rentrions. J’ai payé nos consommations et moins de dix minutes plus tard, nous étions à l’appartement, installés tous les trois dans le salon. Je nous ai servi du vin, puis nous avons continué notre discussion. Nina était assise à côté de moi dans le canapé, ma main était posée sur sa cuisse, mais cette fois-ci, je la caressais du bout des doigts. Johanna était assise en face de nous, dans un fauteuil. Sous sa veste en cuir, qu’elle avait retirée en arrivant, elle portait une chemise à carreaux, ouverte sur un décolleté invitant, manches remontées. Elle était en train de nous parler de lingerie, quand j’ai glissé ma main un peu plus haut sur la cuisse de Nina. Sur la dentelle humide de son string. Nina a poussé un petit gémissement de surprise, qui a stoppé Johanna dans son explication. Elle nous a regardés, un peu intriguée, mais surtout impatiente de voir la suite._ Continuez… a-t-elle dit dans un soupir._ Nina, lève toi et enlève ta robe, ai-je dis en souriant.Nina m’a regardé et s’est exécutée. Elle est restée un moment en sous-vêtements, debout, face à nous qui la détaillions de haut en bas._ Sois polie, va déshabiller notre amie, maintenant.Quelques secondes se sont écoulées avant que Nina ne s’avance vers Johanna, qui souriait en l’attendant. Elle a commencé par retirer les talons de notre invitée, lentement, puis est remontée déboutonner sa chemise, toujours aussi lentement. Et sous sa chemise, Johanna portait un body rouge, très échancré, puisque les deux bandes de dentelles qui cachaient à peine ses seins ne se rejoignaient qu’au niveau de son nombril._ J’ai acheté ça tout à l’heure à la boutique, a-t-elle dit tandis que Nina défaisait sa ceinture. Il me fallait quelque chose de spécial pour l’occasion.Fébrilement, Nina a fait glisser le pantalon le long des jambes de Johanna, se retrouvant à quelques centimètres de son entrejambes. Les deux filles étaient à présent en sous-vêtements._ Nina, viens t’occuper de moi maintenant.Nina s’est relevée et est venue s’agenouiller entre mes jambes. Dans cette position de soumission, elle a d’abord défait ma chemise, puis s’est attelée à mon pantalon. Elle était beaucoup plus pressée qu’avec Johanna, et en un rien de temps, j’ai fini avec le pantalon et le boxer sur les chevilles, mon sexe déjà dans sa bouche. Johanna nous a rejoint sur le canapé, et tandis que Nina s’appliquait à me faire durcir dans sa bouche, nous échangions notre premier baiser. Ma main, lentement, écartait la dentelle de son body pour partir à la conquête de ses seins. Sa peau était douce, ses tétons durs, et son odeur des plus agréables. C’est un peu à regret que je l’ai laissée s’écarter de moi, mais ça m’a bien türkçe bahis moins dérangé quand je l’ai vue s’installer aux côtés de Nina. Nina qui ne nous avait pas quitté des yeux, mais qui, très concentrée sur sa tâche, avait continué son œuvre. Johanna, collée contre sa nouvelle partenaire, a commencé à lécher mes bourses, puis à les sucer. Puis Nina, en bonne copine, a lâché mon membre pour le partager. Johanna avait du mal à me prendre aussi profondément, mais je ne pouvais pas lui en vouloir. Elle allait apprendre. C’était, de toutes façons, un bonheur de voir ces deux têtes blonde et brune s’agiter sur mon sexe comme elles le faisaient. Elles s’échangeaient ainsi régulièrement mon membre, mais également des baisers. Je pouvais voir leurs langues pleines de salive, s’enrouler l’une avec l’autre, et parfois inviter mon gland dans la partie. J’aurais pu jouir sur le coup, dans leurs bouches ouvertes, et il m’a fallu pas mal de concentration pour m’en empêcher. Je me suis alors relevé et ai forcé Nina à faire de même en la tirant par les cheveux._ Déshabilles toi, ai-je dit sèchement.Nina s’est exécutée, sous le regard très intéressé de Johanna, et a lentement enlevé son soutien-gorge d’abord, puis son string. Les deux filles ne se lâchaient plus du regard. Le contact entre elles passaient mieux encore que ce que j’espérais. Pour la faire redescendre sur Terre, j’ai poussé Nina sur le canapé, et une fois allongée, j’ai écarté ses jambes en grand. Sans plus de cérémonial, j’ai enfoncé mon sexe dans sa chatte baveuse. _ Rejoins-nous, ai-je dit à Johanna en lui tendant la main.Elle s’est assise sur le canapé, à côté du visage de Nina, que je commençais déjà à défoncer._ Installe-toi mieux que ça, je t’en prie.J’ai tiré sa main vers moi, et Johanna a compris où je voulais en venir. Elle a d’abord retiré son body, entièrement, avant de venir chevaucher le visage de Nina. Celle-ci ne savait visiblement pas quoi faire, je pouvais voir ses lèvres effleurer le sexe de notre amie, mais elle ne s’activait pas. J’ai alors claqué sa poitrine à deux reprises avant de saisir brutalement l’un de ses tétons entre mes deux doigts._ Au boulot, Nina! ai-je hurlé. Tu ne jouiras pas tant qu’elle n’aura pas joui, alors je te conseille de te dépêcher!J’ai entendu un “pardon” plus ou moins étouffé, puis j’ai vu sa langue pointer hors de sa bouche, et elle a attaqué le sexe qui lui était offert. Je n’attendais pas qu’elle fasse ça bien, c’était sa première fois avec une fille. Mais je voulais qu’elle le fasse sans protester et avec plaisir. Johanna commençait déjà à prendre son pied, ondulant son bassin contre le visage de ma chienne. Les yeux mi-clos et un sourire béat au visage, elle se cramponnait à sa poitrine en gémissant._ Elle me lèche le cul, disait-elle doucement entre deux soupirs.Nina prenait visiblement son rôle très à cœur. Les mains accrochées aux hanches de Johanna, elle se démenait pour donner tout le plaisir possible à sa nouvelle amie. Et ça marchait, visiblement. güvenilir bahis siteleri Il n’a pas fallu attendre très longtemps avant que Johanna ne se cambre et jouisse bruyamment. Je me suis penché pour l’embrasser, tandis que l’intensité de son orgasme diminuait, puis je me suis retiré du sexe de Nina. Sans plus attendre, Johanna a foncé sur mon sexe et l’a enfoncé dans sa bouche. Elle m’a sucé pendant un petit moment, tenant mes couilles dans une main, puis elle s’est retirée et s’est penchée un peu plus, cette fois pour poser sa langue sur la fente de Nina. J’ai pris un peu de recul pour admirer la scène, la blonde sur la brune, toutes les deux en train de se brouter le minou, puis je suis allé derrière Johanna. Nina était toujours en train d’agiter sa langue sur ses orifices, mais cette fois, ils étaient entrecoupés de gémissements. J’ai glissé mon sexe dans la fente de Johanna, et doucement, l’ai pénétrée entièrement. Je suis resté un petit instant ainsi, juste le temps de sentir la langue de Nina caresser mes bourses. Puis j’ai commencé à aller et venir en elle. Lentement mais profondément. Je me suis amusé à comparer, trouvant le vagin de Johanna plus étroit que celui de Nina. Ce qui me rappelait que ces derniers jours, je n’avais pas forcément été très tendre avec les orifices de Nina. Mais c’est ce que nous voulions tous les deux. Après quelques aller-retours dans le vagin de Johanna, je me suis d’ailleurs retiré pour venir dans la bouche de Nina, juste en-dessous. Je lui ai baisé la gorge, comme à mon habitude. J’ai ainsi alterné entre les deux trous qui m’étaient présentés, tous les deux aussi accueillants. C’est alors que je sortais de sa gorge que Nina, le visage recouvert de salive et de mouille, m’a demandé si elle pouvait jouir. J’ai souri, caressant son visage du bout de mon gland, et lui ai donné l’autorisation, avant de pénétrer à nouveau Johanna. Je l’ai baisée beaucoup plus fort, cette fois-ci. Elle s’est mise à crier. Nina aussi, et elle a eu son orgasme tant attendu dans la minute qui a suivi. Johanna a joui également, sous mes coups de reins. J’ai été le dernier a céder. Je me suis retiré au dernier moment, et j’ai éjaculé entre les fesses de Johanna. Mon sperme a coulé de son anus à son sexe, et de son sexe au visage de Nina. La gravité faisait très bien les choses. J’ai attrapé ma chienne par les cheveux, et lui ai collé le visage entre les fesses de notre partenaire, lui ordonnant de bien la nettoyer. Elle s’est exécutée dans la seconde, elle l’aurait fait quoi qu’il arrive. Johanna s’est ensuite retournée pour venir, à coups de langue, nettoyer le visage de son amie. Ce spectacle, terriblement pervers et excitant, aurait pu me faire jouir une deuxième fois. Je me suis approché du couple qui était en train de se bécoter sur mon canapé, leurs langues partageant toutes les sécrétions que nous avions copieusement éparpillées sur le visage de Nina. J’ai claqué le cul blanc de Johanna en rigolant :_ Allez plutôt faire ça dans la douche, moi je vous prépare à manger. Et si vous êtes sages vous aurez du dessert.Les filles se sont levées, puis m’ont chacune embrassé, avant de courir dans la douche. Il était 21h, notre rendez-vous n’en était qu’à son commencement.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

About analsex

Browse Archived Articles by analsex

Related

Sorry. There are no related articles at this time.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

maltepe escort ankara escort sakarya escort sakarya escort atasehir escort aydınlı escort gaziantep escort pendik escort bahçeşehir escort izmir escort bayan maltepe escort izmir escortlar izmir escort izmir escort escort malatya escort kayseri escort eryaman escort pendik escort tuzla escort kartal escort kurtköy çankaya escort maltepe escort izmir escort gaziantep escort maltepe escort pendik escort kadıköy escort ümraniye escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bursa escort bursa escort porno izle sakarya escort sakarya escort webmaster forum adapazarı travesti porno